Covid-19 : les anti-inflammatoires pourraient aggraver l’infection

Dans un tweet publié ce samedi 14 mars, le ministre de la Santé Olivier Véran (reprenant les résultats d’une étude parue dans la revue The Lancet) a déconseillé la prise d’anti-inflammatoires. « Elle pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection », explique-t-il.

Largement utilisés en automédication, les anti-inflammatoires ne sont pas sans risque. A tel point qu’ils ne sont plus en libre accès dans les pharmacies depuis janvier 2020.

Interrogé par France info, Alexandre Bleibtreu, médecin infectiologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris explique ainsi qu’ils « ont un effet immunosuppresseur qui favorise les infections. » Et selon nos confrères du quotidien Le Monde, « plusieurs médecins ont évoqué des cas de patients jeunes atteints du Covid-19 et sans comorbidités qui se retrouvent dans un état grave après avoir pris de l’ibuprofène contre leur fièvre. »

Pour lutter contre la fièvre, Olivier Véran recommande donc la prise de paracétamol. Quoiqu’il en soit, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.