La Covid-19 augmenterait les risques de développer des caillots sanguins

© Catherine McQueen / YinYang / CreepyCube / Katsumi Murouchi / Getty Images

En plus des dommages causés au cerveau, au coeur, aux poumons ou aux yeux, la Covid-19 pourrait également attaquer le système vasculaire. C’est en tout cas ce que démontre une étude de grande ampleur, publiée ce lundi 19 septembre 2022 dans la revue Circulation de l'American Heart Association.

Les chercheurs ont découvert que les personnes ayant contracté le virus avaient un risque plus élevé de développer des caillots sanguins jusqu'à un an après une infection. "Entre 27 et 49 semaines, il y a un risque accru d'environ 30% de caillots artériels", précise le Dr Jonathan Sterne, auteur principal de l'étude et professeur de statistiques médicales et épidémiologie à l'Université de Bristol en Angleterre.

Lire aussi :

  • Covid long : 1 personne sur 8 développe au moins un symptôme persistant du Covid-19

  • Covid-19 : deux ans après, que sait-on des séquelles laissées par le virus ?

Des risques accrus de caillots sanguins lors de la première semaine d’infection

Pour en...


Lire la suite

Plus de "Santé" :