Covid-19 : voici les caractéristiques des personnes les mieux protégées contre BA.5

iStock / DMEPhotography

Si le nombre de cas de Covid-19 continue de diminuer dans l’Hexagone, l’arrivée d’une 8e vague de l’épidémie à l’automne est redoutée. Pour l'heure, c’est le variant BA.5, notamment en cause dans la 7e vague, qui reste dominant, comme l’indique le dernier point épidémiologique de Santé publique France.

Ce sous-variant d’Omicron pourrait-il jouer un rôle dans la recrudescence de l’épidémie attendue dans les semaines à venir ? Cette hypothèse n’est pas écartée par le Conseil scientifique, qui expliquait, dans son avis rendu le 19 juillet dernier, qu’"une reprise saisonnière de la circulation d'un variant existant ou d’un variant antigéniquement proche d’un variant existant" faisait partie des scénarios envisageables.

Certaines caractéristiques permettraient cependant d’être mieux protégé contre BA.5. D’après une nouvelle étude réalisée par des chercheurs portugais et parue dans The New England Journal of Medicine (NEJM), les personnes précédemment infectées par un autre variant et vaccinées auraient moins de risques d’être contaminées par BA.5.

Pour le découvrir, les auteurs de ces travaux ont identifié les périodes au cours desquelles chaque variant était majoritaire. Ils ont ensuite analysé le registre des cas de Covid-19 du Portugal et identifié les personnes ayant développé une infection au cours des périodes où chaque variant était dominant. L’objectif ? "Calculer leur risque d'infection pendant la période de dominance du BA.5", peut-on lire dans l’étude.

Résultat : une infection (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite