Covid-19 : cas contact, Jean-Michel Blanquer est placé à l'isolement

·1 min de lecture

L'Élysée, propice à la contamination ? La question peut effectivement se poser. Depuis le mois de mars 2020, date d'arrivée de la Covid-19 sur le territoire français, plusieurs politiques ont été contaminés par le coronavirus, certains anciens membres du gouvernement en sont même décédés. Heureusement, les ministres récemment touchés par le virus n'ont pas subi de dommages collatéraux trop importants. À l'image d'Élisabeth Borne, ministre du Travail, déclarée positive à la Covid-19 le 14 mars 2021 et hospitalisée dans la foulée. Elle avait finalement repris le chemin du travail, tout comme Roselyne Bachelot, placée plusieurs jours sur "oxygénothérapie renforcée" quelques jours plus tôt. À la surprise générale, mardi 13 avril 2021, Jean-Michel Blanquer a été déclaré cas contact.

C'est sur son compte Twitter que le ministre de l'Éducation nationale a annoncé la mauvaise nouvelle : "J’apprends qu’un membre de mon équipe rapprochée a été diagnostiqué positif au coronavirus. J’ai moi-même été testé négatif hier soir et je n’ai aucun symptôme", a-t-il déclaré. Si son état de santé n'a, pour l'instant, rien d'alarmant, Jean-Michel Blanquer préfère respecter le protocole et ne pas mettre ses collègues en danger : "En application des règles sanitaires, je m’isole dès maintenant. Je poursuivrai mon travail à distance", a-t-il ajouté dans son tweet. De plus, le ministère de l'Éducation nationale a précisé dans un communiqué que l'homme politique "poursuivra son travail" et "tiendra tous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite