Covid-19 en Chine: la télé filtre les plaintes, Airbnb jette l’éponge

L'actualité des réseaux en Chine est largement dominée par la pandémie et les confinements qui bousculent la vie quotidienne des Chinois et la vie économique. Sur Internet, des vidéos où les journalistes tentent de couper le micro aux citoyens circulent. Le géant numérique de la location Airbnb s’est lui résolu à suspendre son offre de logements.

de notre correspondant à Pékin,

Blouse et lunettes de protection, gants, charlotte sur la tête, les journalistes des médias chinois ont pris leur courage à deux mains pour aller à la rencontre des passagers des premiers métros à reprendre du service dimanche dernier dans la capitale économique chinoise.

C’est du direct, le journaliste tend son micro à une personne âgée. Cette dernière explique qu’elle est très contente de prendre de nouveau les transports, avant d’ajouter que depuis sa naissance, elle n’a jamais subi une chose pareille, elle n’a jamais, dit-elle, « été enfermée de la sorte chez elle à la maison »… C’est alors que le journaliste retire son micro et le caméraman change d’angle.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles