Covid-19 : connaissez-vous le "syndrome du visage vide" ?

Après le syndrome de la cabane – survenu chez des personnes qui n’ont pas voulu se déconfiner et reprendre une vie "normale" en mai 2020 – les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 ont fait émerger une nouvelle affection, le syndrome du "visage vide". Mais qu'est-ce que c'est exactement ? Il s'agit "d’un ensemble de symptômes qui sont liés à l’anxiété et qui apparaissent avec le retrait du masque et même avec la peur que cette mesure soit définitivement abandonnée", indique Georgina del Valle, psychologue, au journal catalan El Periodico.

Habitués au port du masque depuis près de deux ans, certains ne veulent désormais plus s’en séparer, notamment chez les adolescents. Et selon la spécialiste, l’exposition physique et la peur du rejet et des moqueries peuvent être l’une des nombreuses explications de ce phénomène. "C’est à l’adolescence que l’on accorde plus d’importance à l’aspect physique, reconnaît la spécialiste. C’est pourquoi cela veut dire qu’après tant de temps, il existe des difficultés à retirer le masque."

Qui est touché par le syndrome du visage vide ?

"Ça touche surtout les adolescents qui étaient protégés du regard des autres, indique Brigitte Prot, psychopédagogue, interrogée par le HuffPost. Enlever le masque, c’est être à découvert. Sans le masque, les ados sont beaucoup plus exposés." Ce qui peut engendrer chez eux tout un lot de complexes et en même temps, la sensation (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Hypersensibilité : tout ce qui pompe votre énergie sans le savoir
Un lien entre la taille du réseau social et la structure du cerveau ?
Pandémie : quels effets sur la santé mentale des enfants ?
Vous sentez que les autres ont du pouvoir sur votre vie ? Voici comment faire pour vous en sortir
Les 9 signes qui montrent que votre perfectionnisme prend le dessus (et qu'il vous gâche la vie)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles