• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Covid-19 : Dany Boon infecté par le virus avec sa compagne Laurence Arné et sa mère

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dany Boon a été triplement touché par la Covid-19. Comme le rapporte La Voix du Nord le dimanche 26 septembre 2021, le réalisateur a dévoilé, durant une projection en avant-première de son nouveau film 8, rue de l'Humanité à l'UGC Ciné-cité de Lille, que sa mère avait "chopé le Covid" et qu'elle avait été soignée au CHU de Lille. Elle n'est pas le seul membre du clan Boon à avoir été touché par le virus. Laurence Arné, compagne de Dany Boon et co-auteure du long-métrage dans lequel elle tient un rôle, a ajouté : "On a eu le Covid aussi". Puis a raconté une anecdote : "Dany a acheté un oxymètre, mais il le mettait mal". Ce dernier a demandé conseil à un ami bien placé pendant sa convalescence : Patrick Goldstein, le directeur du SAMU de Lille. "[Je l'ai] appelé, il m’a dit : 'Si Trump s’en est sorti, vous vous en sortirez'", a-t-il confié.

Le couple a parlé santé devant des experts du domaine, puisque cette avant-première était réservée au personnel soignant. L'ex-mari de Yaël Harris a invité près de 500 d'entre eux. Le directeur du CHU de Lille, Frédéric Boiron, est revenu sur l'appel qu'il a reçu du grand ami de Line Renaud : "Quand on reçoit ça, on se demande si c’est vrai, si ce n’est pas une blague. On vérifie et ensuite, on trouve ça presque normal, parce qu’on connaît Dany Boon, son sens du contact humain".

Alors que le cinéaste prend le parti de rire de la crise sanitaire dans son film, qui fait la chronique du premier confinement dans un immeuble, il profite de sa tournée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles