Covid-19 : de plus en plus d'enfants hospitalisés au Royaume-Uni

·1 min de lecture

Avec 2,4 millions de personnes testées positives au Covid-19, le Royaume-Uni subit de plein fouet l'épidémie de coronavirus qui a débuté en décembre 2019. Selon un bilan publié ce mercredi 30 décembre 2020, le pays a même enregistré 50 000 nouveaux cas en seulement 24 heures.

Les Britanniques sont soumis à un confinement partiel depuis le 31 décembre 2020 : 80 % de la population (dans le centre, le sud et le nord de l'Angleterre) doit ainsi rester à la maison, tandis que les bars, les restaurants, les salles de cinéma et de spectacle sont fermés.

La rentrée scolaire repoussée de 2 semaines dans certains établissements

Le Royaume-Uni s'inquiète tout particulièrement de l'impact du Covid-19 (et de la nouvelle mutation du virus Sars-Cov-2) sur les enfants : interrogée par nos confrères de la BBC, l'infirmière en chef du King's College Hospital de Londres décrit des "salles entières" dédiées aux enfants atteints par le virus : "nous avons des enfants qui arrivent. Ils n'étaient que très peu affectés lors de la première vague" souligne-t-elle. Les enfants et les adolescents en question n'ont pas forcément de comorbidités.

Un constat toutefois démenti par le Royal College of Paediatrics and Child Health (RCPCH) : "pour le moment, nous ne constatons pas de pression significative du Covid-19 en pédiatrie. (…) Le nouveau variant semble toucher tous les âges et, pour l'instant, nous ne voyons pas de plus grande gravité chez les enfants et les jeunes" (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Le traitement hormonal de la ménopause est-il sans risque ?
9 aliments énergisants pour booster votre forme
DIRECT. Covid-19, les chiffres en France ce 1er janvier : 2 609 patients en réanimation
IVG : l'avortement est (enfin) légal en Argentine
Mutation Covid-19 : un premier cas du variant Sud-Africain en France