Covid-19 : deux ans après l’infection, la moitié des premiers patients hospitalisés ont encore des symptômes

Identifié pour la première fois dans la ville de Wuhan (Chine) en décembre 2019, le coronavirus a causé de nombreux dégâts, avec plus de 6,2 millions de décès dans le monde, selon les informations de Our World In Data. Une étude publiée le 11 mai 2022 dans la revue scientifique The Lancet montre que le Covid-19 a de nombreuses conséquences. En effet, d’après les chercheurs, plus de la moitié des premiers patients souffrent encore d’au moins un symptôme, deux ans après avoir été infectés par le virus.

Pour mener a bien leurs travaux, les scientifiques ont évalué l’état de santé de 1.192 patients de l'hôpital Jin Yin-tan de Wuhan (Chine) pendant la première phase de la pandémie en 2020.

Le but ? Analyser à long terme l’impact de la maladie sur l’état de santé. Les patients ont été examinés six mois, douze mois et deux ans après leur hospitalisation par le biais de plusieurs tests médicaux :

Au cours du suivi, les chercheurs ont constaté que six mois après le début de la maladie, 68 % des participants ont signalé au moins un symptôme du Covid long contre 55% au bout de deux ans. Les principaux symptômes rapportés étaient : la fatigue, la faiblesse musculaire et des difficultés de sommeil.

Selon l’étude, les patients qui présentaient des symptômes du Covid long avaient une moins bonne qualité de vie mais avaient également des difficultés à pratiquer une activité physique.

Ce n’est pas tout : les chercheurs ont observé via le questionnaire que les patients avaient souvent recours (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles