Covid-19 et Ehpad : les médecins gériatres réclament l'allègement des mesures sanitaires

Le 14 mars dernier a été marqué par la fin du pass vaccinal et du masque en intérieur. Ce dernier dispositif de protection doit cependant être porté dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux. Dans un communiqué publié le 30 mai, la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG) a pointé du doigt le maintien de cette mesure ainsi que des autres restrictions sanitaires liés à l'épidémie de Covid-19 dans les Ehpad.

"Plus de liberté. Moins de masques". C’est ce que réclame la SFGG, qui alerte sur les restrictions sanitaires qu’elle juge trop nombreuses en Ehpad, mais aussi sur les conséquences de ces mesures sur les résidents. Elle cite notamment l’étude ENCOPAD-IPCE, qui a mis en lumière "une augmentation de la tristesse, de l’inquiétude et des signes d’anorexie".

Face à la "poursuite de la diminution des indicateurs virologiques sur l’ensemble du territoire" soulignée par Santé publique France dans son dernier point épidémiologique datant du 26 mai, la SFGG pointe du doigt "la privation de vie sociale injustifiée" et rappelle également que "se toucher, se voir, se prendre dans les bras est absolument fondamental pour tout être humain".

Par ailleurs, Nathalie Salles, présidente de la SFGG, précisé sur franceinfo que les résidents des Ehpad sont "une population qui est particulièrement bien protégée par la vaccination". Elle ajoute qu'il faudra "surveiller", mais qu'"il sera toujours temps de réajuster le tir" si cela s'avérait nécessaire.

La Société (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles