Covid-19 : faut-il craindre une 7e vague de l'épidémie en France ?

L'épidémie de Covid-19 ne semble toujours pas être derrière nous. Après une amélioration de la situation sanitaire, le nombre de cas positifs en France connaît une nouvelle augmentation. Selon le dernier point sur la situation du gouvernement, datant du 3 juin, le nombre moyen de nouveaux cas confirmés est passé à 21.229, soit une augmentation de presque 25% en 7 jours.

Cette augmentation peut s'expliquer par plusieurs raisons. Lors d'une conférence de presse, Guillaume Spaccaferri, épidémiologiste chez Santé publique France, a notamment mis en lumière la "moins bonne application des gestes barrières" et "l'impact de la diffusion de BA.4 et BA.5", comme le rapporte l'AFP.

L'apparition sur le territoire français de ces nouveaux sous-variants peut effectivement expliquer en partie cette nouvelle vague de cas positifs. Santé Publique France a notamment indiqué que les cas positifs de sous-variants BA.4 et BA.5 étaient en augmentation en France. Ils sont issus du variant Omicron et semblent plus transmissibles que les précédents. Ils sont également responsables d'un rebond de l'épidémie, aujourd'hui maitrisé au Portugal, où ils sont devenus majoritaires.

Une nouvelle vague de l'épidémie ne serait pas à craindre pour le moment, selon le professeur Didier Pittet, infectiologue aux hôpitaux universitaires de Genève, dans des propos recueillis par Europe 1. L'augmentation du nombre de cas positif au Covid-19 pourrait néanmoins provoquer une hausse du nombre d'admissions en hôpital durant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles