Covid-19 : fermeture des écoles, télétravail, chômage partiel, Pâques... 5 choses à retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

·1 min de lecture

Confinement national ? Fermeture totale des écoles ? Prolongement du couvre-feu ? Plus d'un an après l'arrivée du coronavirus sur le territoire français, Emmanuel Macron resserre la vis. Et pour cause, depuis plusieurs semaines, le nombre de personnes contaminées à la Covid-19, ainsi qu'aux différents variants, ne cesse de croître. Ces dernières vingt-quatre heures, ce ne sont pas moins de 30.000 personnes qui ont été enregistrées comme positives au virus. Pour le président de la République, la crise sanitaire était trop "préoccupante" pour ne pas réagir. Mercredi 31 mars 2021, en direct à 20 heures, le chef de l'Etat a annoncé de nouvelles mesures restrictives.

D'un ton grave, Emmanuel Macron a appelé à la mobilisation nationale pour lutter contre la Covid-19 mais aussi contre les nombreux variants développés depuis qui représentent, comme le Président l'a précisé, une véritable "épidémie dans l'épidémie". "Aucune région n'est épargnée", a déclaré le chef de l'Etat. Une raison qui a poussé le gouvernement à prendre une décision radicale. À partir du samedi 3 avril 2021, le confinement imposé actuellement à dix-neuf départements français sera généralisé sur l'ensemble du territoire métropolitain. Cependant, soucieux de la santé mentale des plus fragiles, Emmanuel Macron a rappelé qu'il ne s'agissait pas ici de "s'enfermer" mais de "limiter ses déplacements". Un "grand effort national" couplé avec d'autres mesures.

Malgré l'annonce d'un confinement national à partir du samedi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite