Covid-19 : les formes graves pourraient faire vieillir le cerveau de 20 ans

La science l’a déjà prouvé à plusieurs reprises : l’infection au coronavirus a des conséquences sur le cerveau. Une nouvelle étude s’est intéressée au déclin cognitif engendré par les formes graves de Covid-19. Parus dans la revue eClinicalMedicine, ces travaux révèlent que le cerveau des personnes hospitalisées pour Covid-19 pourrait vieillir de 20 ans.

Pour le découvrir, les chercheurs de l’université de Cambridge et de l’Imperial College de Londres (Angleterre) ont suivi 46 patients admis à l'hôpital Addenbrooke, situé à Cambridge, entre mars 2020 et juillet 2020. Les participants ont été soumis à une évaluation cognitive environ six mois après leur hospitalisation. Leur niveau d’anxiété ou encore de dépression ont également été évalués. Les résultats obtenus ont été comparés à ceux de personnes en bonne santé.

Résultat : les patients hospitalisés pour Covid-19 étaient moins précis et plus lents dans leurs réponses que les personnes en bonne santé. L’étude indique que le déclin cognitif dû au Covid-19 était similaire à celui observé entre 50 et 70 ans. Mais ce n'est pas tout : le cerveau vieillirait de 20 ans et l’impact d’une forme grave équivaudrait à une perte de 10 points de QI, selon un communiqué de l’université de Cambridge relatant ces travaux.

Les chercheurs, qui ont suivi certains de ces patients jusqu'à dix mois après leur infection, ont constaté "une amélioration très lente" de leur état. "Bien que cette amélioration ne soit pas statistiquement significative, elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles