Covid-19 : en France, la crise sanitaire à fait prendre du poids aux enfants

·2 min de lecture

Santé Publique France vient de publier une étude affirmant que la crise sanitaire a fait prendre du poids aux enfants. Une augmentation qui est liée à la sédentarité et à la dégradation des modes d’alimentation.

Santé Publique France vient de mettre en lumière le lien entre le Covid-19 et la prise de poids chez les enfants. Pour cette étude, près de 500 000 enfants âgés de quatre ans et demi en moyenne ont été suivis depuis 2018, soit avant la crise sanitaire. La Protection Maternelle et Infantile de Val-de-Marne a ainsi analysé le poids, la taille, le sexe et l’âge des jeunes participants. Les recherches prenaient également compte la localisation de leur école, - si elle se situait dans une zone prioritaire ou non- et s’ils fréquentaient la cantine et/ou la garderie.

À lire aussi >> Covid-19 : une étude s’intéresse à l’efficacité du vaccin chez les enfants âgés de 5 à 11 ans

Les chercheurs de l’étude, expliquent en introduction que « l’objectif de ce travail était d’explorer, sur trois années scolaires (2018-2019, 2019-2020 et 2020-2021), l’évolution du statut staturo-pondéral des enfants et d’estimer l’impact de la crise sanitaire due au SARS-CoV-2 dans le Val-de-Marne ».

Résultats ? D’après les conclusions des recherches la crise a bien fait prendre du poids aux enfants de 4 ans.

Une hausse de 50 % du nombre d’enfants obèses en trois ans

Conclusion ? Les données des Bilans de santé en école maternelle (BSEM), « montrent que l’augmentation du statut staturo-pondéral des enfants en moyenne section de maternelle est significative à la suite de la crise sanitaire », peut-on lire dans l’étude. Plus précisément, le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles