Covid-19 : la France interdit les vols en provenance du Brésil

Lydia Menez
·1 min de lecture

Le variant brésilien (ou P1), responsable de la flambée épidémique dans ce pays, inquiète les autorités sanitaires. La France vient de suspendre ses vols en provenance du Brésil, suivant ainsi l'exemple du Portugal et de la Grande-Bretagne.  

Après le variant britannique et le variant sud-africain, c’est désormais le variant brésilien qui fait des ravages. Au Brésil, le Covid-19 a fait 60 000 morts rien qu’au mois de mars, un triste record dans ce pays déjà endeuillé de 330 000 vies. Bien que très minoritaire en Europe (il représente, avec le variant sud-africain, moins de 5% des contaminations en France), l'hexagone, comme le Royaume-Uni et le Portugal, a pris des mesures préventives en interdisant les vols en provenance du Brésil.  

Lire aussi >> « Je me suis mariée pour échapper aux frontières du Covid-19 »

En France, l'État qui prônait jusqu'ici la responsabilité individuelle ainsi que la libre circulation, vient de changer son fusil d'épaule. Interpellé mardi lors de la séance de questions au gouvernement sur ce sujet, le Premier ministre Jean Castex a déclaré : « Nous constatons que la situation s'aggrave et nous avons donc décidé de suspendre jusqu'à nouvel ordre tous les vols entre le Brésil et la France. »

Un variant plus dangereux car plus résistant  

Le gouvernement avait décidé lundi de renforcer ses contrôles dans les aéroports, mais sans interdire les vols. Pour rappel, chaque jour, deux vols en provenance du Brésil arrive à Paris-Charles de Gaulle et des vols avec correspondance arrive aussi dans d’autres villes de l’hexagone. À l’aéroport de Roissy, les voyageurs venant du Brésil étaient séparés des autres. Un test antigénique leur était...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi