Covid-19 : le gouvernement harmonise les règles de la garde d’enfants malades entre les parents vaccinés ou non

·1 min de lecture

Alors que Le Parisien avait dévoilé jeudi 2 septembre 2021 les modalités d’indemnisation des parents si leurs enfants âgés de moins de 16 ans venaient à être testés positif au Covid-19, mais aussi en cas de fermeture de classe, ces révélations n'ont pas manqué de susciter la polémique. La différence évidente de traitement entre les adultes vaccinés et les non-vaccinés fut notamment pointée du doigt, étant donné que le dispositif mis en place par le gouvernement privilégiait de façon paradoxale les non-vaccinés. Face à cette situation, les ministères du Travail et de la Santé ont annoncé une "harmonisation des règles d’indemnisation des parents en cas d’enfant déclaré Covid", a indiqué Le Parisien vendredi 3 septembre 2021

Selon les premières dispositions, seuls les parents non-vaccinés étaient déclarés "cas contact" par l’assurance maladie. Par conséquent, ils pouvaient rester 7 jours auprès de leur enfant, tout en étant indemnisés à hauteur de 90% de leur rémunération brute. Le tout sans délai de carence. À l'opposé, les parents vaccinés n'étaient pas considérés comme des "cas contact", selon une décision prise par le ministère de la Santé le jeudi 22 juillet 2021. Cette différence de traitement se ressentait surtout au niveau de la prise en charge, qui pouvait fortement varier. Le gouvernement a donc décidé de faire évoluer ce dispositif, "afin de tenir compte du changement des règles d’isolement, celui-ci n’étant plus obligatoire pour les personnes vaccinées ayant un résultat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles