Covid-19 : les infections répétées dangereuses pour la santé ? Une nouvelle étude tire la sonnette d’alarme

iStock / gorodenkoff

Depuis le début de la crise sanitaire en février 2020, de nombreuses vagues de contaminations ont déferlé sur la France. À l'heure actuelle, l'hexagone a passé le pic de sa 8e vague, puisque les infections à la Covid-19 sont en baisse sur le territoire français depuis la fin du mois d'octobre 2022. En près de trois années, le coronavirus a eu le temps de muter à plusieurs reprises, étant donné que de nombreux variants de la souche originelle de la Covid-19 ont vu le jour. Parmi ces derniers, les variants Delta et Omicron sont ceux qui ont respectivement causé le plus de décès et le plus de contaminations. Il n'est donc pas très surprenant que certaines personnes aient contracté le coronavirus plusieurs fois depuis le début de la crise sanitaire. Bien que ces infections répétées ne représentent plus un danger mortel pour les patients, notamment grâce à une vaccination massive de la population, être testé plusieurs fois positif à la Covid-19 aurait néanmoins des conséquences néfastes sur la santé. C'est en tout cas ce que révèle une étude scientifique publiée jeudi 10 novembre 2022 dans les colonnes de la revue Nature Medicine.

Les chercheurs à l'origine de cette nouvelle étude ont analysé les dossiers médicaux anonymes de 5,8 millions de personnes. Parmi ces dernières, 443.000 patients ont été testés positifs à la Covid-19 au moins une fois, tandis que 41.000 personnes ont été infectées par le coronavirus plus d'une fois. Dans le détail, plus de 93 % ont présenté deux infections, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite