Covid-19 : Jean Castex invectivé à l’aéroport par une voyageuse irritée

·1 min de lecture

Depuis samedi 24 avril 2021, tous les voyageurs en provenance du Brésil, de l’Inde, du Chili, d’Afrique du Sud ou de l’Argentine doivent respecter une quarantaine obligatoire de dix jours. De plus, les passagers arrivant de ces cinq zones identifiées comme étant à risques à cause de leurs variants, doivent effectuer un test antigénique lors de leur arrivée sur le sol français. Dès le lendemain de la mise en place de cette nouvelle mesure visant à contrôler les variants de la Covid-19 et rassurer les Français, Jean Castex s'est rendu à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Rapidement, alors que les voyageurs estiment que les tests ne vont pas assez vite, le Premier ministre a été vivement interpellé par une passagère. Sur la scène filmée par les caméras de BFMTV, on peut dans un premier temps voir le bras droit d'Emmanuel Macron longer la longue file d'attente des personnes attendant de pouvoir se faire dépister.

"Essayez de penser aux priorités pour les personnes très âgées, les personnes avec des enfants en bas âge. Vraiment", lui a alors lancé la passagère qui semblait agacée. "D’ailleurs, dans tout l’aéroport. Parce que ça existe partout dans le monde, mais en France, pas beaucoup", a-t-elle poursuivi avant d'assurer ne pas, pour autant, remettre en cause la pratique de ce dépistage. Selon elle, il est important qu'il soit fait mais il est trop compliqué à gérer avec des enfants. Si Jean Castex n'a pas eu le temps de lui répondre, c'est un agent de l'aéroport, qui était à ses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite