Covid-19 : ce laboratoire vous propose 4000€ pour vous injecter des souches de coronavirus

En décembre 2019, l'épidémie de coronavirus Covid-19 s'est déclenchée dans la province de Wuhan en Chine. D'après Santé publique France, 1 412 cas ont été enregistrés dans l'Hexagone. Sur le territoire français, 30 malades sont décédés après avoir contracté le virus*. Les personnes atteintes par le Covid-19 souffrent de fièvre, de toux, d’essoufflements voire de difficultés respiratoires. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 20 essais de vaccins contre le coronavirus ont été mis en place.

Au Royaume-Uni, Hvivo, un laboratoire basé à Londres, a annoncé rechercher des volontaires afin de leur injecter la OC43 et la 229E, deux souches de coronavirus. Ces dernières entraîneraient de légères difficultés respiratoires, moins sévères que celles causées par les autres souches du virus.

L’établissement britannique recrute donc 24 volontaires en bonne santé, majeurs et disponibles pour une période de deux semaines. Les cobayes recevront plus de 3500£ (4000€) de dédommagement pour le temps passé en confinement à subir les différents examens.

Pendant toute la période des tests, les participants ne pourront pas faire de l’exercice ou avoir de contact physique avec d’autres personnes. Leur alimentation sera également très surveillée par les chercheurs. En premier, l’équipe médicale réalisera des prélèvements nasaux et des tests sanguins sur les patients. Elle récupéra ensuite les tissus infectés par le coronavirus.

Pour le moment, l’Agence Britannique des médicaments et des produits santé n’a pas encore délivré les autorisations nécessaires au lancement de l’expérimentation. Par contre, seules les personnes originaires du Royaume-Uni pourront participer. Si vous souhaitez vous renseigner, vous pouvez vous rendre sur la plateforme FluCamp.

*Cet article a été publié le 10/03/2020 et des informations ont pu évoluer depuis

À lire aussi :

⋙ Coronavirus : découvrez la distance de sécurité à adopter pour limiter les risques de contamination

⋙ Coronavirus : ces endroits à désinfecter

(...) Cliquez ici pour voir la suite