Covid-19 : on connaît la cause des orteils bleus

·1 min de lecture

Au tout début de l'épidémie de covid-19, des chercheurs du Massachusetts General Hospital (aux États-Unis) mettaient en lumière un nouveau symptôme du Covid-19 persistant : les orteils bleutés/violacés. Les scientifiques (qui avaient travaillé en collaboration avec des dermatologues américains des League of Dermatological Societies et de la American Academy of Dermatology) expliquaient alors qu'entre avril et août 2020, 1000 manifestations dermatologiques de l'infection au coronavirus Sars-Cov-2 avaient été enregistrées dans 39 pays du monde. Et que parmi ces 1000 patients, la moitié présentaient des orteils bleutés/violets et 16 % d'entre eux avaient même été hospitalisés pour cette raison...

Pour comprendre l'origine de cette épidémie de lésions ressemblant à des engelures, les chercheurs de l'hôpital Saint-Louis, à Paris, ont fait passer des tests sanguins et cutanés à une cinquantaine de patients présentant ce symptôme et à 13 autres patients ayant été soignés pour des engelures bien avant le début de la pandémie. Les résultats de leur étude, publiés dans le British journal of dermatology, suggèrent que suggèrent que deux parties du système immunitaire entrent en jeu : une protéine antivirale appelée interféron de type 1 et un type d'anticorps cytoplasmiques qui attaque par erreur les cellules et tissus de la personne touchée par le covid-19.

Ce symptôme semble avoir touché des patients de tout âge mais plus particulièrement (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Le 3114, le numéro national de prévention du suicide
DIRECT Covid-19 en France ce 6 octobre : chiffres, annonces
Arrêt du tabac : rappel de tous les lots de Champix
Nez bouché : 6 astuces pour mieux respirer
Les 6 meilleurs nutriments pour protéger sa vue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles