Covid-19 ou non, pour les vacances d'été, ces Français se sont empressés de réserver

·1 min de lecture
Le coronavirus a eu un impact direct sur le tourisme mondial. (Photo: Stefan Cristian Cioata via Getty Images)
Le coronavirus a eu un impact direct sur le tourisme mondial. (Photo: Stefan Cristian Cioata via Getty Images)

VOYAGE - Hors de question de ne pas partir en vacances cet été. Malgré la situation sanitaire, certains sont bien décidés à quitter leur lieu de domiciliation afin de profiter des vacances d’été, ailleurs qu’en France.

Tandis que le pays vient d’atteindre son objectif de 20 millions de personnes vaccinées et que certains lieux s’ouvrent progressivement au public, de futurs vacanciers ont déjà planifié leurs mois de juillet et d’août.

Comme nombreux d’autres pays, la France n’a pas été épargnée par l’impact du coronavirus sur le tourisme. Selon la Banque de France, les recettes générées par les touristes étrangers en France ont chuté de 50% en 2020 par rapport à 2019, soit une perte de 28,3 milliards d’euros.

“C’est l’occasion de visiter le pays et de participer au tourisme local”, pense Béatrice qui s’apprête à faire un tour de France en van, avec sa famille. La dentiste, basée à Toulouse, n’a pas hésité une seconde: “Ce n’est pas la bonne année pour traverser les frontières et c’est aussi une question de bon sens. Il faut se serrer les coudes et rester chez nous, du mieux que l’on peut”.

D’autres Français ne sont pas du même avis. Léa, Anne-Sophie et Maxime ont choisi de quitter la France pour passer les vacances d’été ailleurs, coûte que coûte. Leurs billets d’avion sont pris, les réservations sont faites, il ne leur reste plus qu’à partir.

Un besoin de s’évader

Au mois d’août, Léa va réaliser son rêve. Partir en Italie. C’est, pour elle, le meilleur moment de s’y rendre. Sa vie ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles