Covid-19 : perdre du poids réduit le risque de complications

·1 min de lecture

On le sait : l'obésité constitue un facteur de risque pour les formes graves de Covid-19. Avoir un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 expose en effet à des complications plus sévères après une infection par le coronavirus SARS-CoV-2.

D'après une nouvelle étude réalisée par la Cleveland Clinic (aux États-Unis), une perte de poids "significative" permettrait donc aux patients souffrant d'obésité de réduire leur risque de développer une forme grave du Covid-19.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs américains ont étudié des données médicales concernant 20 212 patients souffrant d'obésité ; parmi eux, 5053 patients ont bénéficié d'une chirurgie bariatrique entre 2004 et 2017.

Obésité : un risque d'hospitalisation moins élevé après une chirurgie bariatrique

Première info : depuis le début de l'épidémie de Covid-19, 9,1 % des patients ayant bénéficié d'une chirurgie bariatrique et 8,7 % des patients n'ayant pas été opérés ont attrapé la maladie.

Les chercheurs ont, par ailleurs, observé que les patients ayant bénéficié d'une intervention de chirurgie bariatrique avaient un risque moins élevé d'environ 49 % d'être hospitalisés à cause du coronavirus SARS-CoV-2 ; ils avaient aussi un risque moins important (de 63 %) d'avoir besoin d'une oxygénothérapie ou de développer des symptômes graves du Covid-19 (de 60 %).

"Ces travaux suggèrent qu'une perte de poids peut améliorer l'évolution de l'infection par le (...)

Lire la suite sur Topsante.com

CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce jeudi 30 décembre en direct : annonces, chiffres
Atteint d'une tumeur au cerveau, son opération est déprogrammée pour la 3e fois (à cause du Covid-19)
Et si le CBD pouvait combattre le glioblastome ?
12 mauvaises habitudes qui abîment vos dents l'air de rien
Le formaldéhyde, responsable de troubles de la mémoire et de la réflexion

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles