Covid-19 : est-on immunisé après avoir guéri de la maladie ?

Le coronavirus peut-il contaminer deux fois la même personne ou est-on immunisé après avoir guéri du Covid-19 ? C’est la question qui se pose après le cas d’une Japonaise testée positive au virus Sars-CoV-2 plusieurs semaines après sa guérison et sa sortie de l'hôpital. Plusieurs cas similaires ont également été rapportés en Chine.

Coronavirus : des patients guéris toujours porteurs du virus ?

Ces patients ont-ils été réinfectés ou étaient-ils toujours porteurs du virus ? Les spécialistes semblent pencher pour la deuxième hypothèse. "Je ne dis pas que la réinfection ne peut pas se produire et ne se produira jamais, mais dans ce court laps de temps, c'est peu probable. Même la plus légère des infections devrait laisser au moins une immunité à court terme contre le virus chez le patient en convalescence", a déclaré Florian Krammer, virologue à la Icahn School of Medicine at Mount Sinai (Etats-Unis), dans le New York Time.

Un avis partagé par le Dr Marina Karmochkine, médecin en immunologie clinique à l'hôpital Georges Pompidou à Paris : "Les anticorps conférés par cette infection vont avoir une capacité protectrice sans doute de quelques mois", explique-t-elle à BFMTV. Elle précise néanmoins que cette capacité protectrice n'est pas la même que celle que l'on obtient avec un vaccin et qu'il est encore trop tôt pour avoir suffisamment de recul sur la question.

L’explication de ces cas testés positifs plusieurs semaines après leur guérison pourrait donc être toute autre : certains experts suggèrent que l’organisme de ces patients contenait toujours une faible quantité de virus que les tests n’ont pas réussi à détecter.

Covid-19 : des tests défaillants ?

Le test diagnostic du coronavirus consiste à prélever des cellules au fond du nez à l’aide d’un écouvillon. Une partie du matériel génétique du virus prélevé est ensuite amplifié grâce à une technique appelée PCR, qui permet de mieux le détecter.

Cependant, "un test négatif ne veut pas dire avec certitude qu'il n'y a plus de virus

(...) Cliquez ici pour voir la suite