Covid-19 : le pic à l’hôpital pourrait être "supérieur à celui d’avril", craint Arnaud Fontanet

Quand le pic de la 7e vague de la Covid-19 qui frappe actuellement la France sera-t-il atteint ? Dans les colonnes du JDD dimanche 10 juillet 2022, le professeur d’épidémiologie et membre du conseil scientifique Arnaud Fontanet rappelle que "selon les modélisations de l’institut Pasteur, on s’attend à 1.700 nouvelles admissions quotidiennes à l’hôpital à l’horizon du 18 juillet, contre autour d’un millier ces jours-ci. [...] Cette trajectoire nous rapproche du niveau atteint au printemps avec le sous-variant d'Omicron, BA.2. On pourrait même observer un pic supérieur à celui d’avril", ajoute-t-il. Pour Arnaud Fontanet, "il va y avoir un retentissement sur les hôpitaux, mais d’abord parce qu’ils sont fragilisés par deux ans et demi de crise sanitaire et par l’absentéisme induit par les infections parmi le personnel. Le risque de surcharge dans certaines régions, lié aux déplacements de vacanciers, n’est pas à exclure".

En revanche, il n’existe pas de risque de saturation à court terme. Et, l'épidémiologiste remarque ces derniers jours un "ralentissement du taux de positivité des tests". Mais il appelle, en prévision du risque de la hausse des admissions à l'hôpital pour la Covid-19, à renforcer la protection des personnes les plus vulnérables : "Protéger les plus fragiles, c'est d'abord les inviter, ainsi que leur entourage, à adopter les gestes barrières, à porter le masque, à bien aérer et à diminuer leurs contacts". "À titre personnel", Arnaud Fontanet se dit ainsi favorable, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles