Covid-19 : pourquoi il faut éviter les anti-inflammatoires en cas de symptômes du nouveau coronavirus

Pour faire passer une migraine ou un épisode de fièvre, nous sommes nombreux à avoir recours à l’automédication. Alors que l’épidémie de coronavirus Covid-19 a été requalifiée en pandémie et que la France vient de fermer tous ses établissements scolaires, le ministre de la Santé Olivier Véran a tenu à mettre en garde le public sur la prise d’anti-inflammatoire chez les personnes infectées par le coronavirus.

"La prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone...) pourrait être un facteur d'aggravation de l'infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires, ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin", a indiqué le ministre sur Twitter.

⚠️ #COVIDー19 | La prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, ...) pourrait être un facteur d'aggravation de l’infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

— Olivier Véran (@olivierveran) March 14, 2020

Une déclaration qui ferait suite aux signalements qui émaneraient de médecins hospitaliers : cers derniers auraient fait le lien entre la prise de médicaments anti-inflammatoires et l’aggravation des symptômes dans des cas graves de Covid-19.

Patient jeune présente une fièvre et une toux sèche. Il a pris de la prednisolone en automédication. Alors qu'il n'a aucun facteur de risque. Je commence à comprendre pourquoi une 2ème vague de patients sans comorbidités finissent intubés. Automédication avec anti-inflammatoires

— Strapondine (@strapondine) March 14, 2020 Anti-inflammatoires : quels sont les médicaments concernés ?

Depuis le 15 janvier et les dernières mises en garde de l’ANSM, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) tels que l’ibuprofène ne sont plus vendus en libre service dans les pharmacies. Mais l’alerte du ministre de la Santé concerne toute cette famille de médicaments. Il existe deux types d’anti-inflammatoires :

Les

(...) Cliquez ici pour voir la suite