Covid-19 : savez-vous bien prendre votre température ?

Dans la chasse au dépistage du Covid-19, on voit beaucoup de pays muni de capteurs de température. La fièvre est en effet le principal signe d’infection : on la retrouve dans 88 % des cas. D’où l’importance de surveiller ce paramètre, notamment si d’autres signes s’installent : toux, sèche ou grasse, fatigue ou encore souffle court. Et de réaliser les bons gestes. En cas de suspicion d’infection, il est nécessaire de surveiller sa température deux fois par jour.

Quel thermomètre utiliser ?

Le basique – mais néanmoins efficace -, depuis que le thermomètre au mercure n’est plus commercialisé, est le thermomètre électronique (vendu environ 10 euros). Autre option fiable : le thermomètre auriculaire, qui utilise un rayonnement infrarouge pour mesurer la fièvre. Il est précis, car le tympan reflète bien la température interne du corps, mais il n’est pas toujours facile de bien l’utiliser en « visant » correctement dans le conduit auditif. Oubliez les thermomètres frontaux sans contact ou encore bandelettes à cristaux liquides, ils ne sont pas assez fiables.

Où prendre sa température ?

Si elle est parfois délicate à exécuter (en particulier sur soi-même), la prise au niveau du rectum reste la plus sûre. Sachez tout de même qu’elle reflète avec un peu de retard (environ 45 minutes) la température centrale du corps. La température auriculaire est elle aussi précise, à condition de bien utiliser l’appareil.

On éviter la prise de température sous l’aisselle : elle mesure seulement la température de la peau, donc les résultats peuvent varier de 0,5 à 1,5°C (en moins) avec la véritable température du corps. Trop peu fiable en ces temps de coronavirus.

Celle prise dans la bouche, enfin, peut être influencée par la respiration, la consommation de boisson… Il faut généralement ajouter 0,5°C pour obtenir la température centrale, donc on peut considérer qu’on a de la fièvre à partir de 37,5° de température sublinguale. Par ailleurs, pour la prendre correctement, il faut garder la bouche bien

(...) Cliquez ici pour voir la suite