Covid-19 : comment savoir si votre gel hydroalcoolique est efficace ?

Anaïs Guillon
·1 min de lecture

Selon une étude de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) plusieurs solutions hydroalcooliques seraient inefficaces pour se protéger du coronavirus. Pour bien choisir votre produit, voici les critères à connaître. 

C’est un geste que l’on répète plusieurs fois par jour. A l’instar des masques, se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique fait désormais partie intégrante de notre routine pour lutter contre le coronavirus. Mais votre produit est-il efficace ? Parmi les 162 solutions et gels hydroalcooliques contrôlés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), un produit sur sept s’est révélé inefficace contre le virus car la teneur en alcool était insuffisante. Au total, sur l’ensemble des produits analysés, 73% ont été déclarés soit « non conformes » ou « non conformes et dangereux ». Si ces chiffres sont à relativiser – les tests ont été réalisés sur des produits qui présentaient des incohérences liées à leur emballage, à leur étiquetage ou à leur présentation – voici quelques règles très simples pour vous assurer que votre gel hydroalcoolique est efficace.  

60% d’alcool minimum 

Dans son communiqué publié le 18 novembre, la DGCCRF rappelle que seules les solutions ou gels hydroalcooliques ayant une teneur en alcool d’au moins 60 % sont efficaces en matière de désinfection. L’alcool peut prendre le nom d' « éthanol », d' « alcool propylique » ou d' « isopropanol » mais dans tous les cas, sa concentration doit être précisée sur l’étiquetage du produit. Le gel doit également porter la norme NF EN 14476. Cette référence indique que le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi