Covid-19 : tout savoir sur le pass sanitaire

·1 min de lecture

Déjà en place depuis le 9 juin pour les rassemblements de plus de 1000 personnes, le pass sanitaire sera bientôt étendu et obligatoire pour entrer dans de nombreux lieux. Quelles sont les conditions de son obtention ? Où le trouver ? On fait le point. 

Lundi, Emmanuel Macron a annoncé l’extension du pass sanitaire. Déjà en place depuis le 9 juin pour les rassemblements de plus de 1000 personnes, tels les concerts ou lieux culturels, il sera étendu dès le 21 juillet pour tout événement de plus de 50 personnes (dans les cinémas par exemple) – et ce, dès 12 ans. Début août, il faudra également montrer son pass pour entrer dans les restaurants, les bars, les hôpitaux, les centres commerciaux, les trains et les avions. « Clients, usagers ou salariés » voulant se rendre dans ces lieux devront disposer du précieux sésame. Mais au fait, comment fonctionne ce pass sanitaire ?  

Lire aussi >> Covid-19 : faut-il qu’un pass vaccinal remplace le pass sanitaire ?

Trois types de justificatifs  

Pour entrer dans ces lieux, trois solutions existent. Vous pouvez présenter un certificat de vaccination complète, c’est-à-dire deux doses de vaccins (ou une dose si vous avez déjà été contaminé). Pour que le certificat soit valable, il faut attendre deux semaines après la dernière dose pour les vaccins de Pfizer, Moderna et AstraZeneca et quatre semaines pour le vaccin de Janssen. Vous pouvez également présenter un certificat d'immunité (pour les personnes ayant eu le covid récemment) datant de moins de six mois, ou un test PCR négatif datant de moins de 48 heures.  

Sous quelle forme puis-je présenter mon justificatif ?  

Ces justificatifs peuvent être présentés sous format papier ou sous format...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles