Covid-19 : Shanghai revit, après deux mois de confinement strict

Le confinement particulièrement strict imposé par les autorités chinoises dans le cadre de sa politique zéro Covid avait poussé les habitants à bout.

Shanghai lève les plus importantes restrictions anti-Covid imposées depuis deux mois à ses 25 millions d’habitants. La plus grande ville de Chine reprend peu à peu vie, après deux mois d’un confinement sévère qui exaspère la population et étrangle l’économie.

Plusieurs mesures avaient déjà été assouplies ces derniers jours, à la faveur d’une forte diminution du nombre de cas positifs. Mais la population restait largement confinée : les habitants ne pouvaient sortir, au mieux, que pour quelques heures par jour, et à condition de résider dans un quartier sans aucun cas de Covid-19.

Mercredi matin, le métro et les transports en commun fonctionnaient de nouveau. Les Shanghaïens ont repris le chemin du travail, tandis que certains magasins se préparaient à ouvrir. « C’est le moment que nous attendions depuis longtemps », s’est félicitée la mairie de Shanghai sur les réseaux sociaux.

Réouverture progressive

Les autorités ont toutefois averti que le retour à la normale n’était pas pour tout de suite. Les centres commerciaux, supérettes, pharmacies et salons de beauté ne peuvent fonctionner qu’à 75 % de leur capacité. Les salles de sport et cinémas resteront pour leur part fermés, et la réouverture des établissements scolaires se fera au cas par cas.

Mais la réouverture est bel et bien en cours : mardi, d’imposantes clôtures jaunes qui empêchaient depuis deux mois les habitants de quitter leur résidence ont été abaissées....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles