Covid-19 : ils tombent amoureux… pendant un test PCR !

·1 min de lecture

Jusqu’ici, amour et Covid-19 ne semblaient pas former une très belle harmonie. Avec le confinement, les couples ont connu de nombreuses disputes. D’ailleurs, le nombre de divorces dans le monde (et surtout en Chine) a fait un grand bond après la fin de la première quarantaine. Et du côté des célibataires, la crise sanitaire n’a pas arrangé la situation non plus : difficultés à flirter avec un masque, fermeture des principaux lieux de drague tels que les bars ou encore les boîtes de nuit, et nouvelles peurs liées à la reprise de “la vie normale”... Pourtant, il semblerait que la pandémie de coronavirus ait quand même réussi à certains chanceux. C’est le cas notamment de Julie et Mickaël. Leur histoire, racontée par nos confrères de L’Est Républicain, est digne du scénario d’un film à l’eau de rose.

Tout commence en novembre 2020, à Belfort… dans un centre de dépistage de la Covid-19 ! Julie, jeune infirmière de 21 ans, apprend qu’une de ses collègues a contracté le virus. Elle est donc déclarée cas contact. Elle doit donc réaliser un test PCR, ce qui la rend particulièrement nerveuse. “J’en avais pleuré de douleur la fois précédente. Heureusement, en arrivant au centre de dépistage de Belfort, il y avait ce jeune homme qui a su me faire oublier l’anxiété”, raconte-elle au journal local, lundi 26 avril 2021. Ce jeune homme, âgé de 21 ans comme elle, est celui chargé de lui faire le prélèvement nasal. Malgré sa tenue vestimentaire pas vraiment sexy – blouse d’un bleu “sac-poubelle”, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite