Covid-19 : le traitement tant attendu sera-t-il un simple suppositoire ?

·1 min de lecture

L'Octofene, est un antibiotique sous forme de suppositoire qui a longtemps été prescrit pour soigner certaines infections respiratoires bactériennes. Ce médicament sera-t-il le traitement tant attendu pour limiter les formes graves du covid-19 ? C'est ce qu'espèrent les chercheurs de l'Institut Pasteur de Lille qui étudient le repositionnement de cette molécule depuis plusieurs mois dans le cadre de leur projet Therapide.

Pour pouvoir lancer rapidement des essais cliniques, l’Institut Pasteur de Lille avait sollicité le Comité de pilotage national des essais thérapeutiques (CAPNET) qui délivre les labels de "Priorité nationale de recherche" aux études à fort impact potentiel. Un label qui lui avait été accordé le 7 avril dernier afin d'inclure rapidement les premiers patients dans le projet Therapide et mesurer la tolérance et l’efficacité du traitement sur le Covid-19.

Premiers essais dans 5 centres

Depuis avril, la procédure a suivi son cours et cette fois c'est l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui vient d'accorder son autorisation à ce projet. L'essai clinique va donc pouvoir démarrer dès aujourd'hui, avec des patients ayant le profil suivant :

  • avoir plus de 50 ans,

  • avoir au moins un symptôme,

  • avoir fait un test positif récent,

  • ne pas avoir été vacciné.

Ce lundi 14 juin, 5 centres d'essais cliniques ont été ouverts dans les localités suivantes : Senlis, Maubeuge, Château-Thierry et Lille. A partir du 21 juin, d'autres (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les réserves en sang sont au plus bas : comment donner en 4 étapes
Soignera-t-on bientôt la dépression avec du gaz hilarant ?
Vaccination des ados : autorisation parentale, attestation à télécharger
Covid-19 : va-t-on laisser tomber le vaccin AstraZeneca ?
Canicule : 9 conseils pour se rafraîchir sans clim'

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles