Covid-19 : la vaccination obligatoire en 3 questions

·1 min de lecture

Le vaccin des laboratoires Pfizer/BioNTech a reçu ce 21 décembre, le feu vert de l’Agence européenne des médicaments (AEM) et de la Commission européenne. En France, la campagne de vaccination, qui démarrera dimanche 27 décembre, ciblera en priorité les personnes les plus fragiles et âgées, dans les Ehpad et les hôpitaux, ainsi que les personnels soignants qui les soignent. "Ce sera un début très progressif, a déclaré Olivier Véran, invité sur Europe 1 lundi matin. Nous ne nous précipitons pas (…) Nous souhaitons organiser les choses en amont, avec une consultation pré-vaccinale (…) Comme on s’adresse à des personnes âgées en Ehpad, si elles ne peuvent pas exprimer leur consentement, il faut prendre le temps de pouvoir consulter la famille ou la personne de confiance."

Vaccination obligatoire : quelle est la position du gouvernement ?

Si le gouvernement a décidé d’accélérer la cadence en matière de vaccination contre le Covid-19, il reste néanmoins très prudent sur la question de l’obligation et n’envisage pas de l’imposer aux Français, pour l’instant. "La question se posera quand on connaîtra les propriétés des vaccins", déclarait ainsi Gabriel Attal, son porte-parole, le 21 novembre dernier. Trois jours plus tard, Emmanuel Macron se voulait plus définitif : "Je veux être clair, je ne rendrai pas la vaccination obligatoire", affirmait-il ainsi dans une allocution, avant de préciser le 1er décembre qu’il misait de fait (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Médicaments, vaccins : comment signaler les effets secondaires ?
Vaccin Covid-19 : pour qui ? Comment ?
Pourquoi le risque de crise cardiaque augmente-t-il les soirs de réveillon ?
DIRECT. Covid-19 en France ce 22 décembre : chiffres, annonces
Mal au cou : les bons gestes pour dénouer les cervicales