Covid-19 : les variants BA.4 et BA.5 vont-ils causer une 7e vague ?

Après des semaines de baisse des contaminations, l’épidémie de Covid-19 a commencé ces derniers jours à rebondir en France. En cause : la circulation des sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5, plus contagieux.

Faut-il s’attendre dans les prochaines semaines à une septième vague de contaminations au Covid-19 ? C’est ce que redoute certains épidémiologistes, qui ont constaté un rebond de l’épidémie dans l’Hexagone.

Un impact pour le moment limité sur les hospitalisations

Selon Santé Publique France, 25 172 nouveaux cas ont été enregistrés vendredi 4 juin et 20 542 samedi 5 juin. L’agence de santé publique considère toutefois qu’il est pour l’heure prématuré de s’inquiéter de graves conséquences en matière de décès et d’hospitalisations.

Depuis quelques jours, « on voit d'ores et déjà une légère augmentation (...) de la circulation virale » du coronavirus, a déclaré vendredi lors d'une conférence de presse Guillaume Spaccaferri, épidémiologiste chez Santé publique France.

Il a néanmoins souligné « l'absence d'impact hospitalier », même s'il est encore tôt pour évaluer celui-ci.

Lire aussi >> Covid long : enquête sur les femmes en mal de diagnostic

Le nombre de cas de Covid-19 déclinait régulièrement depuis deux mois, après avoir atteint deux pics successifs ces derniers mois, sur fond d'essor du variant Omicron, l'un en janvier et l'autre au tout début du printemps.

Si l’épidémie recommence à progresser depuis quelques jours, c’est, selon Guillaume Spaccaferri, en raison d’une « moins bonne application des gestes barrières », mais aussi de « l’impact de la diffusion de BA.4 et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles