Covid-19 : quand verra-t-on la lumière “au bout du tunnel” ? Michel Cymes répond

·1 min de lecture

Voilà venu le temps d’un nouveau confinement… qui ne dit pas son nom. Jeudi 18 mars 2020, le Premier ministre Jean Castex s’est vu obligé de resserrer la vis, annonçant en conférence de presse de nouvelles mesures de freinages afin d’endiguer la propagation du coronavirus et de ses variants dans l’Hexagone. La France fait face à “une forme de troisième vague”, prévenait-il deux jours plus tôt. L’horizon d’un relâchement à la mi-avril, récemment évoqué par le Président Emmanuel Macron et par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, semble donc s’éloigner. Et si le gouvernement réfléchit déjà à la réouverture des restaurants, hôtels et bars, un tiers des habitants du pays se retrouve à nouveau confiné (ou presque).

Au menu de cette “troisième voie” : confinement toute la semaine dès le vendredi 19 mars à minuit, déplacement de plus d’une heure à moins de 10 kms du domicile autorisés, déplacements inter-régionaux à nouveau interdits, fermeture des commerces dits “non-essentiels” et écoles ouvertes pour 16 départements en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France, dans les Alpes-Maritimes, dans la Seine-Maritime et dans l’Eure. Pas de quoi trinquer, alors que cette semaine annonçait l’anniversaire du tout premier confinement mis en place en mars 2020. Une mise en perspective qui force les Français à s’interroger : quand sortirons-nous de ce Jour sans fin ?

Invité dans l’émission Ça fait du bien, animée par Anne Roumanoff et diffusée sur Europe 1 vendredi 19 mars, le médecin le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite