Covid-19 : le virus peut-il se transmettre par la transpiration ?

À l’approche de la sortie du confinement, les recherches sur la transmission du virus d’une personne contaminée à une autre, sont plus que jamais d’actualité. La reprise des activités sportives dans l’espace public pose aussi la question de la transmission du virus.

Les nombreuses recherches à ce sujet ont déjà démontré que le virus se propageait par la dispersion de gouttelettes de salive porteuses du Covid-19. D’où l’importance du port d’un masque, et des mesures d’hygiène comme le lavage régulier des mains et le fait de tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique.

Si de récents travaux menés par des spécialistes italiens, et publiés dans la revue Annals of Internal Medicine, alertaient également sur le fait que les larmes (liquide occulaire) pouvait transmettre le Covid-19, on peut se demander si la transpiration, qui est aussi un liquide biologique, peut de la même manière, être porteuse de germes.

La transpiration peut-elle transmettre le virus Covid-19 ?

En effet, les activités sportives individuelles, qui seront à nouveau autorisées à la sortie du confinement, ne vont-elles pas exposer la population à un risque de transmission du virus Covid-19, par la sueur ? La réponse semble être assez claire : il n’y aurait pas de risque, selon les spécialistes, d’être contaminé via la transpiration d’une personne infectée.

Juan Gestal, Professeur émérite en médecine préventive et en santé publique à l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle, interrogé par nos confrères du journal espagnol La Voz de Galicia, est formel concernant les équipements sportifs et lieu de pratique sportive : « La sueur ne se transmet pas, mais nous devrions tous être prudents et toujours nettoyer les machines que nous utilisons. À titre préventif, nous devons nous laver les mains après usage et éviter de toucher nos yeux, notre bouche ou notre nez pendant l'utilisation. »

Même son de cloche du côté de la Belgique, où le porte-parole interfédéral, Yves Van Laethem, a déclaré

(...) Cliquez ici pour voir la suite