Covid : plus de 50% des patients en réanimation gardent des séquelles physiques et psychologiques

©Getty Images / Maskot

Une étude menée à Toulouse s’est intéressée aux conséquences des patients placés en réanimation suite à une infection du Covid-19. D’après les résultats des recherches, la moitié des patients conserverait des séquelles physiques et/ou psychologiques. Décryptage.

Être placé en réanimation, peu importe la raison, peut avoir de lourdes conséquences. Au total, 50 % à 70 % des patients présentent généralement un syndrome post réanimation qui peut impacter leur qualité de vie. Comme on le sait, depuis deux ans, la pandémie du Covid-19 a touché de nombreuses personnes dans le monde. Beaucoup de patients ont dû donc être placés en réanimation notamment à cause d’une détresse respiratoire aiguë. Une récente étude s’est donc intéressée sur les conséquences de la réanimation due au Covid, sur la vie des patients.

À lire aussi >> Covid-19 : en pleine septième vague, les contaminations en très nette hausse

Des troubles physiques après la réanimation ?

Les équipes du centre hospitalier universitaire de Toulouse se sont penchées sur l’après-hospitalisation. Pour cela, les professionnels de santé ont analysé les données d’une cinquantaine de patients pendant six mois après leur sortir de l’hôpital. L’ensemble des volontaires avaient été admis en réanimation lors des deux premières vagues de l’épidémie pour un syndrome de détresse respiratoire aigu. Le Dr Fanny Bounes, anesthésiste-réanimatrice au service de réanimation polyvalente de l’hôpital Rangueil, secrétaire du comité réanimation de la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR), explique que les experts ont alors commencé à procéder à une série de tests. « Nous avons regardé s’ils conservaient des...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles