Covid, Corona, Lockdown : lorsque la pandémie inspire les jeunes parents

Ophélie Daguin

En Asie, de plus en plus de parents ont donné à leur nouveau-né des prénoms relatifs au coronavirus. Il semblerait donc qu’à l’autre bout du globe, on ne nourrit pas de rancune contre l’épidémie.

Surprenant mais vrai. Choisir le prénom de sa progéniture relève parfois du casse-tête et peut être la source de quelques disputes entre les futurs parents. Mais il semblerait que ce ne soit pas le cas de tout le monde. Il y a eu les jumeaux Covid et Corona, nés en Inde, en mars dernier, puis Corona Kuma, Covid Marie… Et au fil des jours, de plus en plus de parents ont cédé à ce qui se dessine être une nouvelle tendance, essentiellement en Asie : les prénoms faisant référence au coronavirus. Un choix étonnant qui peut prêter à sourire (ou pas) mais dont les parents ne semblent pas mesurer, à long terme, les conséquences.

Lorsque Colline Tabesa a donné naissance, le 13 avril dernier, à une petite fille, aux Philippines, elle a décidé conjointement avec le père, John Tupas, d’exprimer toute sa gratitude après un accouchement sans embuches. « Ce Covid-19 a causé des souffrances considérables à travers la planète », explique le jeune papa qui a tenu à ce que sa fille porte « un prénom qui nous rappelle que le Covid nous a épargnés ». C’est pour cette raison que la fillette se prénomme Covid Marie.

Quelques semaines auparavant, deux mères du sud-est de l’Inde se sont vues souffler la même idée par un médecin de l’hôpital où elles ont accouché. Ainsi, les deux nourrissons répondent aux doux prénoms de Corona Kumar et Corona Kumari. « Je leur ai dit que cela aiderait à sensibiliser (les gens) à la maladie et à faire...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi