Avec le Covid, l’indice de développement humain est revenu 5 ans en arrière alerte l’ONU

© Getty Images

Santé, éducation, niveau de vie… Confronté à une superposition de crises sans précédent, en particulier le Covid-19, le monde est revenu cinq ans en arrière en matière de développement humain, alimentant « méfiance » et « frustration » à travers la planète, s’alarme l’ONU dans un rapport publié jeudi.

Pour la première fois depuis sa création il y a plus de 30 ans, l’Indice de développement humain (IDH), qui prend en compte espérance de vie, éducation, et niveau de vie, a reculé deux années de suite, en 2020 et en 2021, s’inquiète le rapport du Programme de l’ONU pour le développement (Pnud).

« Cela veut dire que nous mourons plus tôt, que nous sommes moins éduqués et que nos revenus baissent », énumère Achim Steiner, le directeur général du Pnud. « Avec ces trois paramètres, vous pouvez avoir une idée de pourquoi les gens commencent à être désespérés, frustrés, inquiets pour l’avenir », insiste-t-il.

Alors que l’indice progressait de façon continue depuis des décennies, il est revenu en 2021 à son niveau de 2016, « effaçant » des années de développement. En cause en particulier, le Covid-19, mais aussi les catastrophes climatiques qui se multiplient, et des crises qui se superposent sans donner le temps aux populations de reprendre leur souffle. « Nous avons vécu des catastrophes avant, nous avons eu des conflits avant, mais la confluence de ce à quoi nous sommes confrontés aujourd’hui est un recul majeur pour le développement de l’humanité », insiste le patron du Pnud.

LIRE AUSSI >> Le monde n’est pas mieux préparé aux pandémies qu’avant le Covid

Ce recul est quasi universel, touchant plus de 90 % des pays de la planète, même si les inégalités entre pays sont toujours flagrantes. En haut de la liste, se...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi