Covid long : une étude confirme que les enfants aussi sont concernés

©Getty Images / Maskot

Une nouvelle étude scientifique s’est intéressée au Covid long. Une maladie qui toucherait environ 10 % des personnes ayant contracté le virus. Des mois ou des années après les symptômes sont toujours là et deviennent un véritable enfer pour les personnes qui les subissent. L’enquête alerte : les enfants seraient également concernés par ce fléau.

D’après le Dr Julien Astaing, responsable d’une unité de Covid long à la clinique Clémentville à Montpellier, le Covid long se caractérise par des « symptômes qui durent au-delà d’un mois après une infection aiguë. Les patients peuvent aussi avoir de nouveaux symptômes qui apparaissent. Par ailleurs, il est important de noter que les personnes n’ont pas forcément les mêmes symptômes en phase aiguë et en phase de longue affection ». Au total, ce professionnel de la santé a suivi pas moins de 1 500 patients atteints de Covid long. D’après lui, les personnes les plus actives seraient les plus touchées notamment les femmes. Mais récemment, une nouvelle étude a confirmé que les enfants ne seraient pas épargnés par ce « phénomène de santé publique ».

À lire aussi >> « Ma vie est en pause mais je me dis que je suis toujours vivant » le covid long de Matthieu, 44 ans

En effet, la plus grande étude menée à ce jour a été réalisée. Son but ? Analyser les symptômes du Covid long chez les enfants âgés de 0 à 14 ans. Après avoir effectué différents tests, les recherches ont montré que les enfants pouvaient eux aussi souffrir de Covid long pendant au moins deux mois après l’infection. Décryptage.

Une étude menée auprès de plus de 43 000 enfants

La revue spécialisée, The Lancet Child & Adolescent Health, a publié le 22 juin, une étude sur le Covid long et son impact sur les enfants. Pour les travaux, 43 000 enfants...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles