Covid long : le député LREM Raphaël Gérard raconte son calvaire à l'Assemblée

·2 min de lecture

Pendant l’examen du texte sur le pass vaccinal, lundi, ce député a raconté son quotidien depuis qu’il a contracté le covid-19.  

« Ma liberté aujourd’hui, voyez, elle est là : c’est 30 centimètres de câble et trois kilos de matériel que je porte 24 heures sur 24 jusqu’à la fin de mes jours. » Lundi, pendant l’examen du texte sur le pass vaccinal, le député LREM Raphaël Gérard a pris la parole pour témoigner sur son covid long. « C’est ça la réalité, c’est la mienne et c’est celle de dizaines de milliers de personnes dans ce pays dont la vie a été bouleversée par une épidémie », poursuit-il, en montrant son matériel respiratoire attaché en bandoulière.   

Lire aussi >> Covid-19 : que faire pour les enfants de 5-12 ans ?

"Ma liberté aujourd'hui c'est 30 cm de câbles et 3 kg de matériel que je porte 24h sur 24 jusqu'à la fin de mes jours", témoigne @RaphaelGerard17. "Quand je prends le train, je ne me demande pas si je peux manger des cacahuètes mais si j'en sortirai sain et sauf." #DirectAN pic.twitter.com/DOOAMZJRhE

— LCP (@LCP) January 3, 2022

« Repartir dans ce même enfer » 

« On peut parler de liberté, on peut brandir la liberté dans tous les sens, mais la liberté, ce n’est pas un ensemble de droits, c’est un ensemble de devoirs et un ensemble de droits, c’est un équilibre juste entre les droits et les devoirs », a-t-il argué lors du débat sur le pass vaccinal. « Chacune de vos gesticulations est une insulte aux 130 000 personnes qui sont mortes ; chacune de vos vociférations, de vos exagérations est un coup de poing dans le ventre...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles