Covid : la Polynésie française refuse de se confiner, malgré une nette progression du virus

·1 min de lecture

C'est un territoire qui n'envisage pas le reconfinement. Alors que la métropole attend avec impatience l'allocution d'Emmanuel Macron, mardi à 20 heures, pour livrer les grandes lignes du déconfinement en "trois étapes", la Polynésie française refuse de subir un nouveau confinement. Pourtant, cette collectivité d'outre-mer a l'un des taux d'incidence les plus élevés du territoire français : 522 cas pour 100.000 habitants. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 22 novembre

"Il ne faut pas refaire de confinement"

Si les autorités locales ont donc rejeté un reconfinement, elles ont tout de même maintenu un couvre-feu au moins jusqu'au 14 décembre. Mais un tour de vis supplémentaire serait une véritable catastrophe économique et sociale pour la collectivité, pointe la présidence locale. Un sentiment partagé par Elvis, commerçant au marché de la capitale Papeete. "Il ne faut pas refaire de confinement", affirme-t-il au micro d'Europe 1. "La première fois, au mois de mars, c'était très dur. Alors s'il y en a un nouveau ce serait une catastrophe pour la Polynésie. Tout le commerce local dépend des touristes."

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Covid : où se contamine-t-on le plus ? Les enseignements d'une étude américaine

> Vaccin contre le Covid : quels sont les obstacles qu'il reste à franchir ?

> Covid : faut-il s'inquiéter si les maux de tête persistent après la guérison ?

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les...


Lire la suite sur Europe1