Covid et tabagisme : ce que l'on sait

·1 min de lecture

Souvenez-vous : au mois de juillet 2020, une étude réalisée conjointement par des chercheurs américains, mexicains et grecs avait lancé un pavé dans la mare en affirmant que les fumeurs avaient moins de risques que les autres d'attraper le Covid-19.

Publiés dans l'European Respiratory Journal, ces travaux (réalisés à partir de données médicales concernant plus de 89 000 cas de Covid-19 au Mexique) avaient conclu à un effet "protecteur" de la nicotine et estimait que les fumeurs avaient un risque moins important de 23 % environ de contracter le coronavirus SARS-CoV-2.

Coup de théâtre : ce jeudi 22 avril 2021, l'étude a été dépubliée, ce qui signifie qu'elle n'est plus accessible sur le site de l'European Respiratory Journal. La raison ? "Deux des auteurs n’ont pas signalé leurs éventuels liens d’intérêt au moment de la soumission du manuscrit" explique la revue scientifique. En clair : deux des auteurs n'auraient pas fait preuve d'objectivité. Par exemple, l'un des auteurs était consultant pour l’industrie du tabac lors de l'étude : il travaillait en effet pour l'ONG NoSmoke, "un hub d’innovation scientifique" soutenu financièrement par des grandes entreprises du secteur...

Attention aux raccourcis : l'European Respiratory Journal explique que ce potentiel conflit d'intérêt ne suffit pas à annuler les conclusions de l'étude – il ne s'agit que d'un "manquement à la procédure de déclaration des liens d’intérêts". Cité par le blog Retraction (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 1er mai : chiffres, annonces
Anesthésie : comment ça fonctionne exactement ?
Jambes lourdes : quels nutriments privilégier ?
Allergie : en mai, revoilà les pollens de graminées
Qui peut se faire vacciner contre le Covid ? (et quand ?)