COYA : le restaurant péruvien à savourer d’urgence

© The Travel Buds x Coya

Ce 12 novembre dernier, les neuf restaurants COYA du monde célébraient l’anniversaire de la marque, à l’occasion d’une soirée festive sur le thème de l’art, la culture et la musique.

Installée pour la première fois en 2012 à Londres, la chaîne péruvienne COYA fêtait son dixième anniversaire en novembre dernier. Musiques entraînantes, décors colorés, cocktails signatures et saveurs sud-américaines étaient de la partie, tant d’éléments propres à l’univers chic et festif de la maison COYA. Si le nom de ce restaurant péruvien vous semble familier, c’est sûrement car la chaîne représente aujourd’hui pas moins de neuf établissements à travers le monde, à savoir deux à Londres, quatre au Moyen-Orient, ainsi que trois autres en Europe. Parmi ces derniers, on retrouve le fameux COYA Paris, caché à l’abri des regards indiscrets, au cœur même d’un ancien couvent, situé dans le 7ème arrondissement. Comme dans l’ensemble des restaurants de la maison, on ne peut faire abstraction du décor inspiré de l’architecture péruvienne, parfois même issu de collaborations avec des artisans locaux et pas seulement. Avec son « Pisco Jar Art Project » par exemple, la maison a invité 20 jeunes artistes internationaux à customiser les jarres traditionnelles, permettant de stocker le pisco, cet alcool péruvien. Des créations inédites qui sont exposées à ce jour, dans les différents COYA de la chaîne.

Des créations culinaires

Le souci du détail ne s’arrête pas là, et se reflète jusque dans les assiettes audacieuses et colorées, que proposent les différents chefs de la maison. On pense notamment à l’iconique...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi