Les crèches peuvent désormais recruter sans diplôme

©IStock

La mesure vise à pallier le manque de personnel dans certains établissements.

Il manque en France quelque 200 000 places en crèches. Mais les établissements, privés comme publics, peinent à recruter : c’est donc près de la moitié des crèches françaises qui déplore un manque de personnel d’encadrement.

Pour pallier ces difficultés de recrutement, un arrêté paru au Journal officiel jeudi 4 août permet désormais d’embaucher des personnes qui n’ont pas les diplômes normalement nécessaires.

À lire également >> Crèches : « La petite enfance n’est malheureusement jamais une priorité »

Une enquête de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) révélait début juillet que 48,6% des 8000 établissements interrogés étaient en sous-effectifs. En juin dernier, l’empoisonnement d’un bébé à Lyon mettait la lumière sur la situation critique du secteur.

Un arrêté « dévalorisant » pour les professionnels qualifiés ?

L’arrêté ministériel était très attendu par les acteurs de la petite enfance. Il renouvelle la liste des diplômes et certifications permettant de travailler en crèche, mais contient également une disposition qui facilite le recrutement en cas de besoin. « Il y a un article qui autorise, dans un contexte local de pénurie de professionnels, donc autrement dit, ça peut être partout dans le pays, de déroger à la liste des diplômes et certifications requis », précise sur « Franceinfo » Émilie Philippe, du collectif « Pas de bébés à la consigne », qui défend de meilleures...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi