Crédit immobilier : comment bien renégocier l'assurance de son prêt ?

Vous avez peut-être beaucoup à gagner en vous penchant sur votre crédit immobilier, même si vous l’avez souscrit depuis plusieurs années. Depuis le 1er septembre, la loi Lemoine vous autorise en effet à résilier l’assurance de ce prêt (garanties décès, invalidité et incapacité de travail) à tout moment, afin d’opter pour un contrat moins coûteux. De plus, les formalités ont été simplifiées. De quoi espérer économiser plusieurs milliers d’euros.

L’opération peut être particulièrement intéressante si, comme 85% des emprunteurs, vous avez souscrit sans trop discuter l’assurance proposée par la banque. "Ces assurances sont souvent très chères", précise Isabelle Delange, chez Securimut, filiale de la Macif spécialisée en assurance emprunteur. Auquel cas la mise en concurrence permet de bénéficier presque automatiquement d’un tarif nettement plus clément. Pour en avoir le cœur net, demandez des devis à plusieurs assureurs ou courtiers, et comparez avec le coût de votre contrat pour toute la durée restante de votre crédit. Plus le montant restant dû et la durée du prêt sont élevés, plus l’opération sera rentable.

A savoir. En revanche, le changement sera moins intéressant si vous avez plus de soixante ans et un crédit en fin de course, ou bien sûr si vous avez très bien négocié votre assurance au départ.

Les assureurs calculent leurs primes en tenant compte de l’âge et de l’état de santé de leurs clients. Or, vous avez vieilli depuis la souscription de votre prêt, et peut-être connu des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite