Le Crime du Carmel Country Club sur Netflix : quelle est cette affaire non élucidée qui passionne l’Argentine ?

Ophélie Daguin
·2 min de lecture

Disponible depuis le 5 novembre sur Netflix, la mini-série documentaire « Le Crime du Carmel Country Club » revient sur le meurtre d’une femme de la haute société argentine, survenu il y a dix-huit ans. Un fait divers passionnant qui, aujourd’hui encore, reste non élucidé.

Cold case. Il y a tout juste un mois, Netflix contentait ses abonnés adeptes de faits divers avec « L’affaire Watts : chronique d’une tuerie familiale ». Aujourd’hui, le leader du streaming continue sur sa lancée et met en ligne un nouveau documentaire criminel - divisé en quatre épisodes - intitulé « Le Crime du Carmel Country Club ». Une enquête à la fois glaçante et palpitante qui retrace minutieusement la chronologie d’un fait divers irrésolu qui continue de passionner toute l’Argentine.

Les faits remontent à dix-huit ans. Le 27 octobre 2002, María Marta García Belsunce est retrouvée morte à son domicile, situé dans la résidence huppée et sécurisée du Carmel Country Club, à Pilar, une région de Buenos Aires. Sociologue de profession, la quinquagénaire dédiait tout son temps à aider son prochain. Membre de plusieurs associations, elle était notamment la vice-présidente de la fondation Missing Children, en Argentine. Mais ce fameux soir d’octobre, Carlos Carrasosa, son époux, la retrouve inanimée, le corps à moitié plongé dans une baignoire remplie de sang. Pour le mari éploré, sa femme a sans aucun doute glissé dans la salle de bain avant de se cogner violemment la tête contre le robinet. Dès le lendemain, María est enterrée au cimetière de la Recoleta, une ultime demeure à la hauteur de son rang social. Si l’absence de traces de lutte laisse tout d’abord à penser à un banal accident domestique, la tragédie...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi