Crise cardiaque : un simple examen des yeux pourrait en prédire les risques

En France, on compte en moyenne 80.000 infarctus du myocarde tous les ans. Selon l'Inserm, 12.000 personnes en décèdent. Face à ces chiffres, des chercheurs ont découvert que les vaisseaux sanguins présents dans la rétine pourraient aider à identifier les personnes susceptibles de souffrir de problème cardiaques.

Il s'agit d'une étude menée par des chercheurs de l'université d'Edimbourg (Royaume-Uni), et présentée lors de la conférence annuelle de la Société européenne de génétique humaine, à Vienne, le 13 juin. Les travaux n'ont pas encore été publiés, mais les résultats ont été relayés dans un communiqué.

L'étude visait à établir un lien entre un examen non invasif de la rétine et l'évaluation du risque d'infarctus. Pour se faire, les chercheurs ont utilisé les données de UK Biobank, une biobanque qui contient des dossiers médicaux et des données concernant le mode de vie de 500.000 personnes, pour établir leur mesure nommée "dimension fractale". A l'examen de leur rétine ils ont ajouté d'autres facteurs tels que l'âge, le sexe, la pression artérielle systolique, l'indice de masse corporelle et le tabagisme.

Cette mesure, la dimension fractale, permet d'étudier "les schémas de ramification de la vascularisation de la rétine", peut-on lire dans le communiqué. Grâce à cette analyse, les chercheurs ont découvert que les "variations du schéma vasculaire rétinien" pouvaient prédire le risque d'infarctus. Ils ont ainsi déclaré que le risque de crise cardiaque pourrait ainsi être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles