Crise de la quarantaine : mythe ou réalité ?

·1 min de lecture

Si elle peut faire peur, la crise de la quarantaine fait l’objet de nombreuses interrogations. Certains la redoutent car ils craignent un impact sur leur vie de famille ou de couple. D’autres l’attendent presque avec une certaine fatalité…

La crise de la quarantaine ou crise de milieu de vie fait l’objet d’un mythe développé aussi bien dans la société que dans l’art (au cinéma, dans les livres, etc…). Pourtant le terme est souvent impropre. "On devrait parler de crise d’étape de vie, car si elle survient souvent à la quarantaine, elle peut aussi arriver à 25, 30 ou 70 ans. C’est un moment où on est confronté à des éléments qui nous dépassent et remettent en question notre vie", analyse Myriam Goffard, Vice-Présidente du Syndicat National des Praticiens de la Psychothérapie relationnelle et psychanalyse.

Souvent, il existe ce qu’on appelle un élément déclencheur : la première ride, le premier enfant, un licenciement, un ami ou un proche qui meurt, une rupture sentimentale. "En fait, c’est lié à la question de la mort qui se profile, c’est comme une prise de conscience", ajoute la spécialiste. Les conséquences de cette étape peuvent aller loin. Parfois jusqu’à la dépression, ou par des attitudes radicales : je fais le ménage dans mes amis et j’en écarte certains, je quitte mon conjoint, je change de lieu de vie, etc.

Cela peut aussi générer un effondrement ou un abattement total, pas forcément assorti d’une dépression (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Couple : comment rebondir après une trahison ?
Vous êtes sexuellement insatisfait ? Voici 9 raisons fréquentes pour l'expliquer
Votre pilule nuit-elle à votre libido ?
Couple : "j'ai l'impression qu'il ne m'écoute jamais"
Le patch contraceptif en 6 questions