Crise suicidaire : comment réagir et à qui s'adresser ?

PIXABAY

Une crise suicidaire se caractérise par une crise psychique dont le risque principal est le suicide. La Haute Autorité de Santé la définit comme cela : « Cette crise constitue un moment d’échappement. Un état d’insuffisance de ses moyens de défense et de vulnérabilité place la personne en situation de souffrance et de rupture d’équilibre relationnel avec elle-même et son environnement. Cet état est réversible et temporaire. La crise suicidaire peut être représentée comme la trajectoire qui va du sentiment péjoratif d’être en situation d’échec à une impossibilité ressentie d’échapper à cette impasse. Elle s'accompagne d’idées suicidaires de plus en plus prégnantes et envahissantes jusqu’à l’éventuel passage à l’acte. La tentative de suicide ne représente qu’une des sorties possibles de la crise, mais lui confère sa gravité. »

Il s’agit donc d’un moment de la vie d’une personne où celle-ci se sent dans une impasse et confrontée à ​une telle souffrance que la mort apparaît progressivement comme le seul moyen de trouver une issue à cet état de crise. Cet état, caractérisé par des idées suicidaires de plus en plus envahissantes reste toutefois ​temporaire​ et ​réversible.

Il existe différents facteurs de risque qui peuvent être identifiés. Les premiers sont les troubles psychiatriques. Il peut s’agir d’une dépression, de traumatismes passés, d’impulsivité, d’antécédents personnels et familiaux de suicide… les facteurs peuvent s’additionner et ont une valeur d’alerte importante. Le second (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite