Croissant ou brioche, on choisit quoi ?

Ses lipides et ses glucides font qu’il est idéal pour donner un coup de fouet, en début de journée ou avant un effort physique. Ses protéines participent à l’entretien des tissus musculaires et osseux. Enfin, grâce à sa richesse en manganèse, il se révèle utile pour minorer la fatigue et offrir un effet antioxydant protecteur à nos cellules.

Ses points faibles. Il fait monter très vite le compteur, avec 424 calories pour 100 g (sachant qu’un croissant pèse autour de 50 g) ! Et ce petit plaisir pur beurre regorge de graisses saturées qui, consommées en excès, encouragent la survenue de maladies cardio-vasculaires et inflammatoires.

La meilleure façon de le déguster. Chaud, il est succulent avec du jambon, du fromage et des champignons, ou du speck, des tomates et de la mozzarella. Froid, il vous ravira avec du saumon fumé et du fromage frais. À marier avec une salade verte pour en faire un repas équilibré.

C’est d’abord un aliment régressif qui dope notre humeur. Elle a l’avantage ensuite de contenir de l’amidon, qui contribue à la satiété et réduit les fringales, des vitamines B9 et B2, qui favorisent le bon fonctionnement des systèmes immunitaire et nerveux. Et elle renferme un cocktail intéressant de minéraux, à savoir le sodium, le sélénium, le manganèse, le calcium et le phosphore.

Ses points faibles. Elle concentre beaucoup de graisses, autour de 16 g de lipides pour 100 g pour celles achetées à la boulangerie (jusqu’à 19 g pour celles du supermarché). À cela s’ajoute une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles